Blessures étranges mais communes pendant la saison des Fêtes

Crazy Christmas injuries

Oui, la saison des Fêtes est un temps pour chanter, rire, s’amuser et voir les membres de la famille avec lesquels vous ne vous entendez pas vraiment. C’est aussi un temps pour les tourtières et relaxer avec vos jeux de casino en ligne favoris en face de la cheminée. Bien que, inconnu de plusieurs, c’est aussi un temps de plusieurs blessures diverses.

Il semble que la saison des Fêtes est une période de pointes potentielles de blessures, où plus de personnes terminent chez le médecin ou aux urgences que vous ne pourriez le croire. Bien qu’il ne s’agit pas de vos blessures habituelles de tous les jours. Clairement, Noël vient avec son propre jeu de risques uniques à cette saison.

Donc, croyez-nous sur parole, vous voudrez connaître où sont les risques et la meilleure façon de les éviter. Jetez un coup d’œil à notre liste avertissant des blessures les plus courantes, mais aussi les plus étranges, associées à la saison des Fêtes.

Brûlures et horreurs d’électrocutions

Vous l’avez probablement vu venir, mais ce n’est pas drôle du tout. Les brûlures, les chocs électriques et les blessures associées à la décoration sont de loin celles les plus souvent vécus pendant Noël. Il semble que, de manière surprenante, toutes ces lampes clignotantes viennent avec quelques risques. Oui, l’éclairage de Noël est plus sécuritaire que jamais avec plusieurs précautions prises à cet effet. Mais certaines personnes malchanceuses le restent assez pour souffrir d’une décharge électrique. Nous ne savons même pas pourquoi nous devons dire tout cela, mais soyez prudent lors de l’installation et disposition de votre éclairage de Noël. Vérifiez toute présence d’effilochures avant de brancher l’éclairage. Éteignez-les lorsque vous vous couchez.

Reposer des jambes blessées pendant Noël
Source: pixabay

En Suède, il semble que plusieurs personnes continuent de préférer les chandelles aux lampes électriques. Malheureusement, entre 1971 et 2021, un total de 28 fêtards en Suisse a subi diverses brûlures graves. Quatre sont même décédés.

Les décorations, le verre ou le plastique rigide peuvent tous provoquer des blessures plutôt graves. Spécialement lorsque des enfants sont concernés. Soyez prudent et ne laissez pas votre enfant manger un petit ange en verre. Les conséquences, comme vous pouvez l’imaginer, ne s’ajouteront pas au plaisir de la saison des Fêtes.

Bagarre de bars pendant les Fêtes

Nous savons que cela est surprenant, mais les faits sont que lorsque les gens se rassemblent en groupes importants et boivent beaucoup, les bagarres sont beaucoup plus courantes. Une étude en Angleterre a conclu qu’il y a une pointe importante de cas de bagarre pendant la saison festivale. Ce n’est pas de l’information très « Noël » et drôle à partager, mais ce sont les faits. Nous croyons que cela a à voir avec les membres de la famille qui secrètement ne s’aiment pas les uns les autres, mais doivent essayer de s’entendre de toute façon.

Le plus étrange et le pire

À présent que nous avons parlé des trucs les plus graves, examinons de plus près certaines des blessures les plus étranges rapportées.

Les arbres et les chandelles mènent à des problèmes
Source: pixabay

Un homme âgé de 36 ans a réussi, de manière effroyable, à avaler une punaise au complet. Il accrochait ses décorations, une punaise entre ses dents, et a réalisé qu’il devait éternuer. Vous pouvez probablement deviner le reste. De manière très sérieuse : ouch. D’un autre côté, ce genre de chose appartient vraiment à une comédie de Noël.

Une petite fille de quatre ans a réussi à terminer avec une petite clochette métallique prise dans son oreille. Elle a expliqué qu’elle voulait écouter les carillons de Noël, et a décidé de placer la clochette dans son oreille pour que cela puisse se produire. Nous ne pouvons pas mettre la faute sur sa logique.

Un homme âgé de 66 ans, et il s’agit de notre cas favori, a appelé une ambulance parce qu’il se sentait trop étourdi. Il semble qu’il accrochait ses décorations à l’extérieur, juste à ce moment-là le vent a pris de l’ampleur de manière inespérée. Il a été jeté au loin, en tournant en rond. Il a réalisé qu’il était étourdi et a immédiatement demandé une assistance médicale. Nous sentons sa douleur.

Une femme âgée de 64 ans est rentrée de plein fouet dans un Père Noël en bois et ce dernier a gagné. La dame a demandé de l’aide après que le Père Noël en bois d’une hauteur de 1,20 m lui soit tombé dessus. La dame s’est blessée au pied. Nous avons de la misère à visualiser un scénario où cela pourrait se produire, mais savons aussi que les décorations « conspirent » entre elles pour blesser ceux qui les manipulent. Nous avons donc du respect pour cette dame qui a terminé bon deuxième dans ce combat très ancien.

Enfin, nous avons une dame de 50 ans qui a vécu la pire sorte de blessure possible : trauma au rectum. Malheureusement, ce cas-ci fait plus grimacer que rire. La dame était vraisemblablement debout sur une chaise à suspendre des décorations, lorsque la chaise a glissé. La pauvre dame est tombée et s’est brisée le fessier, mais a aussi souffert d’un contact privilégié avec une branche, ce qui a entrainé une blessure. Nous ne voulons pas tirer de conclusions, mais si ce qui est arrivé est ce que nous croyons qui soit arrivé : nous grimaçons de douleur en son nom.